Les lésions auditives peuvent atteindre presque tout le monde. Il s’agit d’une maladie causée par divers facteurs rencontrés généralement au quotidien. Découvrez dans cet article les astuces essentielles pour mieux vous protéger contre la perte auditive.

Comment faire pour protéger l’ouïe ?

La santé auditive s’avère très importante, mais parfois négligée. Il est à savoir que l’ouïe est à la fois sensible, rapide, précise et sélective. Elle sert à percevoir des différentes sortes de bruits et à discerner des fréquences. Plus encore, cet organe est très utilisé pour communiquer afin d’établir des conversations. C’est la raison pour laquelle vous devriez protéger votre appareil auditif. À titre d’information, plusieurs méthodes peuvent être adoptées pour préserver l’ouïe. Par exemple, ne vous exposez pas à des bruits violents pour les oreilles. Il s’agit de l’un des bons gestes qui peuvent vous protéger des lésions auditives. Ainsi, lorsque vous écoutez notamment la radio, essayez de mettre le volume optimal. Il est également déconseillé d’utiliser un casque audio. De plus, ne restez pas plus d’une heure environ dans des lieux bruyants. Par ailleurs, le lavage des oreilles doit être réalisé avec précaution. Il est communément connu que le cérumen peut provoquer la perte d’audition. Cependant, ces cires humaines contribuent généralement à la protection auditive. Notez que celles-ci consistent à préserver vos oreilles contre les éventuelles agressivités extérieures. Des produits spécialisés pour le nettoyage sont disponibles au niveau de l’ORL. Ces matériels médicaux peuvent être alternés avec l’utilisation des cotons-tiges. Le lavage des oreilles ne doit pas dépasser les deux fois par semaine. N’oubliez pas de bien sécher vos oreilles après chaque nettoyage ou lors de votre sortie de douche. Pensez également à faire ce geste après la piscine ou après votre baignade à la mer. Hormis cela, limitez la prise de médicament. Il est à souligner que les traitements ototoxiques sont parfois responsables de la perte de l’audition. Ces médicaments causent des acouphènes selon la durée du soin.

Les dispositifs à utiliser pour protéger durablement les oreilles

Pour la santé de votre appareil auditif, divers modèles de bouchons existent au niveau des magasins spécialisés. Il est à noter que la performance de protection dépend du modèle choisi. En principe, les bouchons peuvent atténuer le bruit de 15 à 35dB environ. D’une manière générale, il y a deux types de bouchons. Les bouchons simples, par exemple, sont très utilisés. Ils existent sous deux formes, notamment en silicone et en mousse. Cette dernière consiste à mouler les bouchons manuellement avant de les insérer dans les oreilles. Il est à savoir que les bouchons simples en cire ou en mousse sont à utiliser une fois. Ce qui n’est pas le cas pour ceux qui sont faits en silicone. Ces derniers sont réutilisables. Ils peuvent être utilisés dès l’âge de 6 ans. Par ailleurs, il y a également les bouchons à filtre musical. Ceux-ci sont disponibles en silicone et sur mesure. Les bouchons à filtre musical en silicone aident à modérer le son sur les fréquences sans les changer. Ils permettent ainsi d’atténuer les aiguës, les graves et les médiums. N’oubliez pas que ce type de bouchon à filtre musical est aussi réutilisable. En ce qui concerne les bouchons sur mesure, ils peuvent être moulés suivant la forme de votre conduit auditif. Ces bouchons aident à préserver de tous les différents types de son.

Quels sont les symptômes d’une perte auditive ?

Pour une protection auditive optimale, il est important de connaître à l’avance les symptômes. Cela permet de prendre les mesures nécessaires. En clair, les signes d’une perte d’audition peuvent être divers. Les sifflements ou bourdonnements, par exemple, figurent parmi les symptômes les plus fréquents. La baisse auditive, mais aussi l’hypersensibilité au bruit touchent beaucoup de personnes. Dès l’âge de 15 à 30 ans, les troubles de l’audition commencent à être ressentis. Il est à noter que l’exposition trop longtemps au bruit cause de la fatigue et d’autres signes d’inconfort. Ces dernières peuvent s’agir des problèmes de concentration, de stress ou encore d’irritabilité.